Votre certificateur est-il à la hauteur du flux ?

Qu’est-ce que la certification des réseaux ?

La certification des réseaux, et plus particulièrement la certification des systèmes à fibre optique, comptent parmi les activités qui dépendent presque entièrement des capacités des outils utilisés pour les mener à bien. Or gérer cet aspect des opérations est aussi complexe que de viser une cible en mouvement. L’augmentation des bandes passantes, la réduction des budgets affectés aux pertes et la réécriture des normes en vue de prendre en compte des vitesses toujours plus grandes conduisent à l’amélioration de la technologie de test des câbles. Il est peu probable que les choses deviennent plus simples à court terme. Si vous n’avez pas étudié en détail le paysage des appareils de test récemment, voici quatre caractéristiques d’un certificateur de câble que vous devez évaluer.

Modularité

Il est bon d’être flexible. Comme pour n’importe quel type d’appareil intelligent moderne, le firmware et la technologie centrale sur lesquels reposent les certificateurs de câbles sont coûteux par nature. En contrepartie, vous disposez (essentiellement) de calculs mathématiques, de graphismes, d’une capacité de stockage, d’une analyse des données, de la création de rapports et d’une communication absolument exceptionnels. Comment optimiser la valeur de votre investissement dans les appareils tout en vous assurant les moyens nécessaires pour gérer votre défi suivant ? Une des possibilités consiste à évaluer la modularité.

La plupart des certificateurs sont capables de tester plusieurs types de câbles. Mais cela ne vous facilite pas forcément la tâche. Vous devez rechercher un certificateur qui vous offre le choix parmi divers adaptateurs, connecteurs et cordons de référence interchangeables. Cela permet de répartir une partie des coûts de l’appareil sur des composants moins coûteux.

Par exemple, le WireXpert développé par Softing, exploite ce principe en utilisant une unité de base universelle extrêmement intelligente avec des adaptateurs pour la fibre monomode et multimode, MPO/MTP pour la fibre ou le cuivre, qui peuvent être facilement insérés ou retirés de l’unité. L’adaptateur multimode est également conforme à la nouvelle norme sur le flux inscrit (EF, Encircled Flux) et est fourni avec un jeu de cordons de référence de test à mode transparent qui garantissent les conditions d’injection EF.

Coûts d’exploitation

La modularité est utile à condition qu’elle vous aide à gérer les coûts d’exploitation. En déployant des testeurs universels, vous pouvez réduire le nombre de testeurs à usage spécifique, qui coûtent plus cher, au sein de votre flotte. Mais au moins deux autres facteurs doivent être pris en compte.

Tous les certificateurs ne sont pas égaux en termes de capacités des unités distantes et locales. En réalité, un accouplement « intelligent/idiot » est assez courant. Cela n’est pas problématique si vous travaillez généralement avec un partenaire.

Si ce n’est pas le cas, préparez-vous à effectuer de nombreux allers-retours vers l’unité locale afin de résoudre les problèmes et d’analyser les résultats des tests. Nos unités distantes et locales sont quasiment identiques, ce qui facilite et accélère nettement la réalisation des tâches par une seule personne. Quelle que soit la manière dont se déroulent les opérations sur site, une telle interchangeabilité aidera toujours les techniciens à trouver les moyens de gagner du temps.

Les coûts de remplacement sont un autre facteur dont il convient de tenir compte. Les connecteurs sont le maillon faible de la chaîne. Dans certains appareils de grande marque, les cordons de référence font partie intégrante des adaptateurs. En d’autres termes, lorsque les connecteurs sont usés, vous devez remplacer l’intégralité de l’adaptateur. En revanche, nos adaptateurs sont équipés de ports modulaires et sont fournis avec des cordons de test indépendants. En cas de défaillance d’un connecteur, il vous suffit d’acheter un nouveau jeu de cordons de test.


EF, Catégorie 8, IoT

Il y a quelques années, la norme EF (CEI 61280-4-1) a été implémentée pour définir la référence en matière de certification de fibre multimode, de manière à corriger la variabilité intrinsèque des conditions d’injection. La norme EF est plus essentielle que jamais, car les consultants, les ingénieurs et les fabricants établissent des budgets liés aux pertes plus restreints que les normes conventionnelles. Le secteur a évolué. Si vos certificateurs de fibre ne sont pas conformes à la norme EF, il vous manque déjà un outil fondamental pour pouvoir respecter les spécifications et décrocher des contrats.

Il est désormais nécessaire de pouvoir tester les fréquences supérieures à 2 000 MHz. La norme de Catégorie 8 a été récemment finalisée et la technologie 40 Gbits dans les datacenters est devenue une réalité. La plupart des testeurs utilisés sur le terrain s’arrêtant aux alentours de 1 200 MHz, les installateurs envisagent de mettre à niveau au moins quelques-uns de leurs appareils quand apparaissent de nouvelles versions. Si vous avez besoin d’un nouveau testeur dans l’immédiat, vous pouvez opter pour l’exceptionnel WireXpert 4500, qui est le premier testeur de Catégorie 8 commercialisé et possède une plage de test allant jusqu’à 2 500 MHz.

Les réseaux d’entreprise haut débit, l’automatisation industrielle et l’Internet des Objets génèrent et consomment un volume de données plus important que jamais. Au fur et à mesure que des plates-formes et des protocoles supplémentaires sont mis en ligne, l’architecture des réseaux ne cesse de se diversifier. Les connexions RJ45, par exemple, sont universelles pour le cuivre, mais certaines applications industrielles utilisent des connecteurs M12. Les types de connecteurs utilisés pour la fibre comprennent les modèles FC, SC, LC, ST et MPO. Compte tenu de cette grande variété, vous devrez choisir un testeur qui peut être mis à niveau au fil du temps avec des adaptateurs pour les tests de cordons de brassage, VNA, M12 et MPO.

Assistance du distributeur requise

Compte tenu de l’engouement actuel pour la certification des réseaux, les installateurs ne peuvent tout simplement pas se permettre d’être pris de court avec des équipements obsolètes, non conformes aux normes ou défaillants. Et aucun de ces outils n’est bon marché. Vous pouvez acheter des certificateurs de câbles populaires pour un bon prix dans le même magasin en ligne où vous achetez vos accessoires de musique. Mais quel sera leur prix d’ici un mois ou une année ? Et qu’en est-il des accessoires ? L’achat direct auprès de ce type de magasin vous permet certes de gérer les coûts dans certains cas, mais pas pour les équipements et les accessoires de certification des câbles. Vous ne pouvez pas attendre le même niveau de service et d’assistance que lorsque vous effectuez vos achats auprès de distributeurs.

Les réparations, les étalonnages, les prêts d’appareils et les accessoires représentent tous des dépenses supplémentaires nécessaires, qui peuvent être gérées de manière bien plus efficace à travers les forfaits de service et d’assistance proposés par les fabricants et les distributeurs.

En résumé : veillez à rester flexible en optant pour des certificateurs modulaires qui vous permettent d’optimiser le déploiement de vos équipements. Gérez vos coûts d’exploitation en optant pour des certificateurs qui permettent de mener à bien les tâches de manière plus efficace et pratique. Gardez de la marge avec des équipements évolutifs ; il est déjà assez difficile de garder le rythme, mais il est encore plus dur de rattraper le retard. Enfin, ne négligez pas la valeur du service et de l’assistance. Les distributeurs ont bien plus d’intérêt pour votre réussite que les magasins de musique en ligne.

Autor: Mike Bunning Business Development Manager

Richard-Reitzner-Allee 6
85540 Haar
Munich, Germany
Tel: +49 (0) 89/45656-612
Fax: +49 (0) 89/45656-656
E-Mail: Mike.Bunning@softing.us